Le Village COP 22 par le cabinet OUALALOU+CHOI Architectures Imprimer
Vendredi, 04 Novembre 2016 09:29

 journée mondiale de l’architecture

 

 

L’agence d’architecture OUALALOU+CHOI a été désignée pour concevoir et aménager le village de la COP 22, qui se tiendra du 7 au 18 novembre 2016 à Marrakech.


Pour accueillir cet évènement international, un terrain nu d’une trentaine d’hectares au sud de Marrakech a été choisi, à la lisière de la ville, face aux murailles millénaires et au mont Atlas.  Les structures couvertes - pour la plupart démontables et temporaires - sont installées de part et d’autres d’un grand axe joignant les deux boulevards principaux de la ville. Cette colonne vertébrale de 18m de large par 680m de long, organise un chapelet programmatique et crée l’espace public principal du projet.


Une grande canopée structure le village et couvre le ciel, protégeant un jardin narratif et didactique. Le long de cette traversée la structure tendue est à la fois une forme primitive et primordiale de l’architecture ; elle « touche » peu le sol et exprime une durée courte. Une forme architecturale à la fois marocaine et profondément universelle. 
Dans la continuité d’une série de réalisations éphémères, tels que le Pavillon du Maroc pour EXPO Milan 2015 et l’installation FLIJ, structure tendue sur le parvis de L’Institut du Monde Arabe à Paris, l’agence développe avec la réalisation du village de la COP 22, un urbanisme temporaire et expérimental de grande échelle.

 

FICHE TECHNIQUE


Lieu: Marrakech
Programme : Construction du Village de la COP 22
Surface: site 29.55 HA (hectares) et 93 000 m² construit – Surface Couverte par la canopée 12 400 m²
Date: Novembre 2016
Budget: 43 M €
Maître d’ouvrage: Comité de pilotage de la COP 22
Architectes: Oualalou+Choi
Urbaniste Paysagiste: Oualalou+Choi
Scénographie : Oualalou+Choi avec Stéphane Malka
Groupement : GL events, Capital events, Agence Publics, Leni, Manzeh Diafa
Entreprise Structure canopée : IASO

 

Source : Communiqué de presse

 

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n° 142 – Septembre 2016