Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Le site d’une architecte du large
Lundi, 23 Juin 2008 01:15
      


Architecte aux pieds nus, anthropologue, écrivaine, artiste ? Salima Naji nous autorise à voguer à travers son site, sur les vagues de sa sensibilité. Les émotions qu’elle nous transmet sont puissantes grâce à la beauté surprenante des lieux qu’elle nous propose de visiter et des actions créatives qu’elle y mène. Un fond noir contemporain, le visage gracieux de Salima Naji, dans un geste des poignets qui vous interpelle… On dirait qu’elle démarre une « guedra », ne peut-on s’empêcher de penser. Cette fameuse danse du désert lui va bien, dans son fichu qui souligne le bombé de son front dans un profil pur. Dès le premier coup d’œil sur son site, on sent que la passion est son moteur. Non pas celle de l’architecte classique, qui ne rêve que de sa signature en lettres d’or sur son édifice clinquant, reconnu de tous et imposant sa « manière » ou son style, mais l’architecte des marges. Pas précisément. On dirait d’elle plutôt, l’architecte du large. Salima Naji présente dans son site les photos de ses périples en montagne et dans le sud. Ces dernières ne sont pas anodines, car le cadrage est celui d’un professionnel. On y sent la texture de la terre constructive, mais aussi la démarche intimiste de l’artiste. Les photos exhalent un parfum suranné de mélange entre la terre crue et l’odeur du pain chaud sorti du four d’argile. Celui des oliviers en fleurs et du blé fraîchement coupé. À travers son site Internet, on devine la démarche sans concessions d’une militante écologique qui utilise son art, l’architecture, pour offrir une leçon magistrale d’humanisme. L’architecture devient ici une richesse immatérielle représentée par le savoir, le talent, la connaissance de l’autre… En exergue, vous pourrez déguster la citation de Jean Genet : « L’agonie de certains monuments est plus significative encore que leur heure de gloire. Ils fulgurent avant de s’éteindre », avant de vous plonger dans la lecture de ses nombreux ouvrages.
 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.