Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Mosquée Benslimane, une résille en béton en guise d’horizon spirituel
Vendredi, 04 Mars 2016 10:05

mosquee-benslimane

 

 

 

Ce projet est une composante du programme d’équipement socio-culturel accompagnant le programme résidentiel et d’infrastructure militaire réalisé sur le site de la base aérienne de Benslimane.


Inscrit dans un axe privilégié de l’aire résidentielle de cette base, il constitue un repère perçu à travers les immeubles du personnel militaire, comme il peut être perçu à partir de la nouvelle rocade reliant Mohammedia à la ville de Benslimane.
D’une surface de 1950 m², il cumule trois aires de prière, l’une située en rez-de-chaussée (800 fidèles), la deuxième destinée aux femmes à l’étage (200 fidèles), et la dernière, sur les abords extérieurs aménagés, pour les prières de jours de forte affluence.


Une école coranique, quelques commerces ainsi que des logements de fonction complètent le programme de la mosquée.
Le principe de composition des espaces s’organise sur un axe de symétrie cumulant en amont l’entrée de la mosquée, son « sahn » principal, et enfin, la nef centrale qui aboutit sur le mihrab et sa façade intérieure, mêlant marbre blanc et plâtre sculpté.


Volontairement, et contrairement à l’usage observé pour ce type de bâtiment, l’espace est clos et dispose généralement d’ouvertures hautes centrant la perception des fidèles sur l’intégrité de l’aire de prière principale, tout autant que sur le mihrab.
Le projet a privilégié une écriture associant la quiétude de l’espace de prière principal et son prolongement à travers les esplanades extérieures plantées.


La prière, par nécessité et usage, ne se déroule-t-elle pas dans les déserts, à flanc de montagne, sur les bords de route ? Il n’y a d’essentiel dans la pratique de l’acte de la prière que la relation entre le croyant et son Créateur ; peu importe le lieu, bâti ou non bâti. Ce choix d’ouverture et de transparence exprime par ailleurs la volonté d’apaisement et d’ouverture visuelle des fidèles sur l’environnement extérieur. Les contraintes liées à la sédimentation des composantes des tissus urbains traditionnels, maisons et équipements adossés les uns aux autres, n’existent pas dans notre cas.
La résille en GRC blanc génère, à travers les hautes baies vitrées, un jeu subtil d’ombres portées au sol et sur les piliers blancs. Hormis la façade intérieure du mihrab, la décoration intérieure se limite à ce seul dispositif. Le motif géométrique de la résille trouve un prolongement sur le verre sérigraphié, occultant l’espace de prière des femmes comme il couronne la terminaison du minaret.
Les fines dalles périmétriques protégeant les vitrages et la résille constituent une voilure soulignant la légèreté morphologique de l’édifice.


Blancheur, pureté, élancement, sobriété décorative, précision structurelle, nef unique en bois de cèdre et profondeur visuelle expriment en soi une tentative de « ijtihad » créatif au service d’un lieu sacré, modeste consécration des idéaux de tolérance et d’humanisme de la religion musulmane.

 

Auteur : Fikri BENABDELLAH
C.photos : Joanne RASSE

 

Paru dans A+E Architecture et environnement au Maroc #7 - 2016

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.