Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Les jardins de Kesali – Marrakech, La mémoire d’une oliveraie
Vendredi, 29 Avril 2016 11:36

les-jardins-de-kesali

 

 

 

Au sud des Jardins de l’Agdal, sur la route de l’Ourika, s’étend cette maison d’hôtes, mêlant tradition et modernité. Elle est bâtie en plein champ d’oliviers ancestraux, entre les villages de Lahebichates et Lagouassem. Ce terrain d’un hectare et demi se développe sous forme rectangulaire longiligne, dans l’axe nord-sud. Au milieu de ces faubourgs en pleine mutation, on trouve encore quelques lieux paisibles et hors du temps, comme Les Jardins de Kesali.


Le visiteur est accueilli, au nord de la parcelle, par une longue allée bordée de rosiers blancs fleuris. D’un côté et de l’autre de ce chemin, de manière symétrique, s’étendent deux jardins d’inspiration andalouse, plantés d’orangers, avec en leur centre une fontaine de pierre dont le murmure, mêlé au chant des oiseaux, enchante l’oreille.
Une fois l’odorat et l’ouïe en éveil, c’est à son tour le regard qui est orienté vers l’horizon, à travers un imposant portail traditionnel de bois clouté antique. Le regard fuit à travers une double porte vitrée jusqu’à un édifice surmonté d’une grande coupole couleur terre, ajourée de lucarnes colorées : c’est la demeure des gérants et propriétaires des lieux.


Sur la droite, avant de pénétrer dans le bâtiment principal, en arrière-plan du jardinet andalou arboré, se trouve un petit minaret pyramidal percé d’une porte menant au spa-hammam. Sa partie supérieure est accessible par une volée de marches attenante. Le bâtiment, d’inspiration fortement orientale, bien qu’aux lignes épurées, se termine par deux coupoles de terre côte à côte, que l’on devine abriter le hammam des hommes, et celui des femmes. La forme de la tour d’entrée n’est pas sans rappeler celle de l’un des plus anciens minarets existants : celui de la Grande Mosquée de Kairouan...


En plan, un mur oblique traverse le projet. Il commence au seuil de la maison d’hôtes, frôle la piscine, et se termine dans un champd’oliviers centenaires agrémenté de plantes aromatiques. Le projet se veut respectueux de la mémoire du lieu, suivant l’alignement de ces arbres porteurs de symboles.
Véritable fil d’Ariane, ce mur épais traverse l’espace, comme à travers le temps. Il semble défier les lignes tracées par les oliviers et pourtant, finit par s’y perdre. Il symbolise pour l’architecte une allégorie du temps qui passe et, comme le temps qui passe, il n’aura pas raison de la nature.
Ce mur rempart raconte son histoire en pisé d’abord, avant de s’ériger en béton, sans jamais perdre de vue les inspirations orientales, chères à l’architecte, pour qui l’architecture naît de son histoire et de son environnement : en un mot, de son terreau.


Le spa et la gérance sont de caractère oriental, construits en adobe, surmontés de coupoles, et ceints de murs en pisé. La maison d’hôtes, moderne, s’y intègre en douceur avec ses arcatures tantôt à claire-voie, tantôt aveugles au rez-de-chaussée. À l’étage, les ouvertures rectangulaires sont surmontées de linteaux en bois de cèdre.


Les matériaux traditionnels comme le « dess », le plâtre ciré, le cèdre brut ou sculpté et le torchis évoquent les savoir-faire et la tradition architecturale de la région. La mise en lumière, pensée par le biais de lustres artisanaux et de LED, met en scène les arcades et les détails architecturaux, conférant au lieu une certaine théâtralité la nuit.
Ce programme intègre 2 suites et 6 chambres spacieuses et élégantes, chacune avec salle de bain et terrasse privative. Les infrastructures comprennent un restaurant, une piscine extérieure, un sauna et un hammam. La terrasse sur le toit comprend un café, avec vue sur les champs d’oliviers voisins, et au loin l’Atlas enneigé. Quelques pavillons sont essaimés dans ce parc. Dans le respect de la mémoire du lieu, et à l’image de ce mur filant à travers constructions et nature, Les Jardins de Kesali nous font voyager à travers le temps et l’histoire, à l’ombre d’un olivier.


Architecte : Mohamed BOULLALI
Auteur : Salwa BOUCHAREB
© Salim BOULLALI & Mathilde CRESPO

 

Paru dans A+E Architecture et environnement au Maroc #8 //2016

 

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.