Du haut de gamme pour l’ameublement d’intérieur

Imprimer
Lundi, 22 Octobre 2007 03:07




Giorgio Armani, figure emblématique du monde de la mode depuis plus de trois décennies, a réussi à extrapoler la vision Armani de l’art de vivre et de l’élégance dans sa conception de l’aménagement d’intérieur. Désormais, Armani-Casa sera le détour obligé pour les amateurs de pièces de collection. Avec 33 boutiques réparties dans 39 pays, la chaîne Armani-Casa, spécialisée dans la décoration et l’aménagement d’intérieur depuis 2000, vient de s’installer au Maroc. Un moment bien choisi et qui concorde avec l’explosion immobilière que connaît le Maroc, avec de nombreux projets de plus en plus luxueux en cours. En effet, vu le nombre important de réalisations hôtelières et résidentielles de haut standing, la chaîne Armani-Casa propose des solutions complètes d’ameublement d’intérieur qui vont du grand meuble à l’accessoire. Inauguré le 5 septembre, le magasin Armani-Casa s’offre aujourd’hui une place de choix sur le marché de l’ameublement marocain. Situé près du boulevard du Phare, adresse désormais incontournable de l’ameublement de la capitale économique, le magasin expose une panoplie d’articles de création Armani, aussi originale que branchée. Dans une ambiance « at home » et sur une superficie de 70 m2 , il donnera au visiteur l’occasion de s’enquérir des produits proposés par les thématiques : living (canapés et tables basses...), dining (meubles de rangement, tables et chaises...), outdoor (meubles pour salon-véranda...), bedroom (lits, meubles de chevet...), studio relax (bureaux, bibliothèque...), small sets (petits ensembles de meubles, accessoires...), salles de bain et cuisines. Les objets phares des collections Armani-Casa exposés au showroom sont le meuble bar Riesling, le canapé Turandot et le paravent Tacito. Avec Armani-Casa qui s’installe au Maroc, un concept nouveau pour l’aménagement d’intérieur vient de voir le jour, pour le plaisir des décorateurs et architectes d’intérieurs, qui ajouteront grâce aux produits proposés quelques cordes à leurs arcs.