Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Marchés publics : L’Education Nationale publie une liste noire
Mardi, 19 Mars 2013 16:27

ministere-d-Education-Marchés-publics-Education-Nationale-liste-noire

Sur le site de l’Education Nationale (www.men.gov.ma), le message est clair et sans équivoque : « Le Ministère de l’Education Nationale rend publique la liste des entreprises susceptibles d’être éliminées des marchés publics ». Des accusations graves sont portées contre des opérateurs sans pour autant leur permettre de se défendre.

Sans crier gare, le Ministère de l’Éducation Nationale a publié une liste « noire » où il dénonce certaines manoeuvres non réglementaires et irrégularités d’entreprises ou d’opérateurs de construction (architectes, BET, laboratoires..) avec lesquels il collaborait pour ses marchés publics.
Dans son communiqué, le Ministère de l’Education Nationale affirme que ces entreprises sont allées à l’encontre des règlements et conditions des contrats.
des marchés. Pour certaines, il s’agit de désengagements vis-à-vis du suivi des travaux, pour d’autres de non commencement des travaux, ou encore de tricheries dans les modes de construction et de fraudes répétitives dans les conditions de travail. Sanction : l’élimination définitive ou provisoire à l’accès de ces marchés.
De lourdes accusations planent sur ces entreprises, dont le bureau de contrôle SOMACEP, LPEE, Mag Etudes etc. Contacté par nos soins, Marouane Elkhalfaoui, directeur de ABDA Bâtiment entreprise SARL, à Safi qui figure sur la liste des entreprises éliminées provisoirement pour arrêt des travaux, avance que « ... ce n’est que pure injustice.. ». Il explique : « Ma société collabore avec le ministère sur plusieurs projets. Elle n’a toujours pas été payée, et en l’absence d’un fonds de roulement j’ai dû arrêter les travaux ».
La liste publiée donne simplement les causes à l’origine des accusations, le montant auquel s’élève le marché, le nom de l’entreprise concernée, les mesures entreprises par le Ministère vis-à-vis de l’entreprise : avertissements, correspondances et appels à réunions. Il est aussi indiqué si l’entreprise est éliminée définitivement ou provisoirement. Quarantequatre entreprises figurent sur ces listes, dont 31 seront éliminées provisoirement et 13 définitivement.
Le Ministère de l’Education Nationale estil habilité à porter un jugement unilatéral et mettre en péril l’avenir de professionnels ? Pourquoi ne s’est-t-il pas adressé à la Justice pour prononcer le droit et permettre aux entreprises de se défendre?
En agissant de la sorte, le Ministère est-il conscient des risques de poursuites qu’il encourt ?
Autant d’interrogations qui trouveront certainement réponses dans les mois qui viennent. Affaire à suivre !
Fatimzahra Benhamza

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.