Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Efficacité énergétique, la formation prend un nouveau tournant
Mercredi, 15 Avril 2015 09:36

efficacite-energetique

 

Le programme de formation national à l’efficacité énergétique du bâtiment entame une phase concrète de déploiement. Après une série de tests, des sessions diplômantes seront organisées au profit des professionnels.


L’ADEREE, Agence de développement de l’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique est l’initiateur et pilote du Règlement Thermique de Construction au Maroc (RTCM), qui a été élaboré via un processus itératif basé sur une large concertation avec l’ensemble des acteurs du secteur de la construction et des parties prenantes concernées, dans le cadre du programme du « Code d’Efficacité Energétique dans le Bâtiment » (CEEB), mené en partenariat avec le PNUD et le GEF. Un dispositif de formation continue sur l’Efficacité énergétique du bâtiment soutenu par le FFEM (Fonds Français pour l’Environnement Mondial) est développé conjointement par l’ADEREE et son homologue français l’ADEME.
C’est dans ce cadre qu’EMENDA, bureau d’étude spécialisé dans la performance énergétique du bâtiment (www.emenda.fr) a animé les premières sessions de formation à l’efficacité énergétique du bâtiment.


Ces premières sessions visaient à tester les modules élaborés par EMENDA auprès d’un groupe d’experts composé d’architectes, d’ingénieurs et d’enseignants. Les échanges particulièrement riches ont permis d’apporter des améliorations tant sur le plan technique que pédagogique aux deux premiers modules, sur un total de 7.
Les modules de formation ont été élaborés à destination des architectes, ingénieurs, maîtres d’ouvrage et entreprises, en vue de sensibiliser ces derniers aux enjeux du RTCM et plus généralement aux principes de l’écoconstruction. Concrètement, il s’agira de mettre en condition les professionnels du bâtiment afin qu’ils puissent respecter le RTCM applicable à compter du 6 novembre 2015, qui introduit des obligations nouvelles relatives à l’isolation thermique du bâtiment ou un niveau de consommation maximum exprimé en kWh/m² (approche dite « performancielle »). Les modules 1 et 2 concernent la performance de l’enveloppe du bâtiment principalement et se dérouleront sur 2+2 jours. Le module 2 permet d’approfondir les principes de la « conception bioclimatique » à partir des bases apportées au module 1.


Le module 3 concernera les éléments dits « actifs » du bâtiment que sont les systèmes (chauffage, climatisation, ventilation, etc.) et se déroulera sur 3 jours.
Les modules 1, 2 et 3 seront à destination d’un public d’architectes et ingénieurs. Le module 5 sur 2 jours sera à destination principalement des maîtres d’ouvrages et décideurs (promoteurs, collectivités, etc.) et aura vocation à leur apporter les éléments de connaissance de base au RTCM (obligations réglementaires, élaboration de CPS conformes à la réglementation, économie de projet, etc.) afin de leur permettre de prendre des décisions éclairées. Le module 4, à destination des architectes et ingénieurs portera sur les modalités de contrôle et suivi d’un bâtiment performant tandis que les modules 6 et 7 seront des modules appliqués, à destination des entreprises.


Ces modules 6 et 7 viseront à garantir une mise en œuvre de qualité et obtenir ainsi les économies d’énergie escomptées et améliorer concrètement le confort des occupants des futurs bâtiments. Les échanges se poursuivront jusqu’en avril, avec en particulier la mise au point d’une plateforme technique à Marrakech reproduisant un chantier en grandeur nature, utilisée dans le cadre du module 6.


Au terme des sessions tests, des sessions de formation de formateurs à caractère diplômant devraient être engagées sous l’égide de l’ADEREE, en vue du déploiement à l’échelle nationale du dispositif de formation auprès des acteurs concernés.


La rédaction

 

Paru dans Chantiers du Maroc N°126 – Mars 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.