Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

AquaSolar, une station de dessalement d’eau à l’énergie solaire
Mardi, 19 Avril 2016 15:57

aquasolar-maroc

 

 

 

Une équipe de chercheurs et d’industriels, soutenue par l’IRESEN (Institut de recherche en énergie solaire et énergies renouvelables) a mis au point un projet nommé « AquaSolar Maroc ». Il s’agit d’une station de dessalement d’eaumobile et modulaire fonctionnant à l’énergie solaire thermique et photovoltaïque.


Le nexus « eau-énergie » est d’une grande importance pour plusieurs pays, notamment pour le traitement des eaux usées, saumâtres ou pour le dessalement de l’eau de mer.Le gisement solaire du Maroc compte parmi les plus élevés de la planète avec un pic d’irradiance normale globale pouvant atteindre 1100W/m2 et une moyenne annuelle de 2,8MWh ; il permet ainsi l’exploitation de cette énergie pour un traitement efficace de l’eau.


Ce projet a permis depuis son lancement en 2013, la conception, le développement et l’installation du premier démonstrateur de station de dessalement d’eau mobile et modulaire exclusivement alimenté par l’énergie solaire. La station pilote, installée au Green Energy Park de Ben Guerir, se veut première en son genre. Elle est actuellement opérationnelle où les tests de fonctionnement et de performance sont en cours.
Le champ solaire de la station est composé de 57 panneaux solaires photovoltaïques plans et 18 panneaux solaires thermiques plans produisant respectivement 10kWe et 14kWth nécessaires pour alimenter l’ensemble des processus d’osmose inverse, de distillation membranaire.


La transportabilité et l’autonomie énergétique sont les principales particularités de cette station qui combine deux technologies de dessalement et deux technologies du solaire, à savoir : le processus d’osmose inverse alimenté par des cellules photovoltaïques et le processus de distillation membranaire alimentée par des panneaux solaires thermiques. Cette combinaison permet d’augmenter le volume d’eau traitée tout en minimisant la quantité de saumure produite. La station pilote exploite donc à la fois la chaleur et la lumière émises par le soleil pour produire en moyenne 5m3 d’eau potable par heure. Ces particularités permettent une installation très rapide et une adaptation parfaite aux besoins spécifiques, ce qui est évidemment utile dans les régions isolées souffrant d’une carence en eau potable.
Ce type d’installation convient parfaitement à l’alimentation en eau douce de complexes touristiques, d’écoles et de sites en milieu isolé.


La réussite de ce projet a été le fruit de la collaboration de chercheurs et d’industriels du Centre national de l’énergie, des sciences et techniques nucléaires (CNESTEN), de l’université Moulay Ismail, de l’université Hassan II, de l’entreprise marocaine LSA-Industrie et de la plateforme solaire d’Alméria (PSA) en Espagne. Outre les objectifs scientifiques, ce projet constitue un exemple de partenariat publique-privé, prouvant les capacités d’intégration de l’industrie marocaine dans les projets innovants d’intérêts social, économique, scientifique et environnemental.


Le projet « AquaSolar » est financé par l’IRESEN dans le cadre de l’appel à projet INNOTHERM I dont l’objectif est d’encourager les chercheurs et les industriels dans la conception et la réalisation de solutions innovantes 100% marocaines utilisant l’énergie solaire.


Nadia ANOUAR HSEINE

 

Paru dans CDM Chantiers du Maroc n° 137 – Mars 2016

 

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.