Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Architecture et environnement au Maroc
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume
Jeudi, 06 Avril 2017 14:23

BTP-turque

 

Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs parts de marché et surtout de se faire une réputation en béton. Une chose est sure, la caractéristique principale des turcs est de décrocher de grands projets et surtout de les livrer dans les délais et budgets impartis.


Notre enquête nous a révélé que le secret du succès de ces entreprises réside dans trois facteurs principaux : compétitivité au niveau des couts, rapidité et qualité d’exécution. Des qualités qui ont fait leur grande réputation à l’international dans la réalisation de projets de grande envergure.


Des assises financières conséquentes


Dans certains cas, on peut ajouter la forte assise financière de certaines entreprises comme TEKFEN qui leur permettent de bien se positionner dans certains appels d’offres. Forts de cet atout ces entreprises assurent leur client de la bonne exécution d’un projet jusqu’à sa finalisation avant d’avoir perçu la rémunération globale.
Par ailleurs, un autre point fort s’ajoute à la bonne réputation de ces entreprises et qui n’est pas du moindre dans le secteur du BTP, est la sécurité des ouvriers et du personnel affecté sur les chantiers. En effet, tous les chefs d’entreprises turques qu’on a pu rencontré nous ont signifié que la sécurité des chantiers est un élément qui revêt une grande importance dans l’exécution des projets.


Les grands travaux d’infrastructure en priorité


L’aventure turque au Maroc a commencé avec la réalisation de plusieurs routes et autoroutes (Assilah –Tanger, route périphérique de Settat, Tanger-Oued Rmel, route de Lechbaâ Motorway Tanger – Oued Rmel, El Jadida-Safi, Argana-Amskroud, …), exécutées par des entreprises comme TEKFEN, MAKYOL, NUROL, POLAT, etc. Il faut aussi compter les projets exécutés pour le compte de l’OCP comme le fameux projet du pipeline de l’OCP réalisé par TEKFEN qui a d’ailleurs réalisé dans la même période la modernisation des diverses unités de la SAMIR.


Tout récemment, le Groupe ALARKO a réalisé les infrastructures de la LGV Tanger-Kenitra-Casablanca. YAPI MERKEZI a réalisé pour sa part les infrastructures de la ligne tramway Casablanca ligne I, et est en train de réaliser la ligne II. La société STFA a réalisé le port de Safi et démarre, actuellement, le projet du port de Nador. A Casablanca, la société MAKYOL a participé au projet Super Collecteur Ouest de Casablanca Aménagement, pour ce qui concerne les travaux d’excavation du tunnel et de sa sortie en amont.

 

yapi-merkezi-traway


Un chiffre d’affaire conséquent


Selon Gohkan Uskudar, Conseiller économique et commercial de l’Ambassade de Turquie au Maroc, « le total des projets réalisés par les entreprises de BTP turques au Maroc depuis les années 2000 s’élève à quelque 4 Milliards USD ».
Il explique que «le début des activités des entreprises de BTP turques à l’extérieur du pays ont commencé dans les années 70 dans des pays comme la Lybie, l’Irak, l’Arabie-Saoudite, … . De fait, depuis les années 70, ces entreprises ont réalisé quelques 8 730 projets pour une valeur globale de 325 Milliards USD.
Par ailleurs, et selon le magazine américain spécialisé Engineering News-Record (ENR), 42 entreprises turques figurent parmi les 250 meilleures entreprises de BTP dans le monde.
Le Maroc, un tremplin pour l’Afrique
Sur un autre registre, les managements de ces entreprises établis au Maroc nous ont fait savoir qu’outre la stabilité économique du pays et son ouverture aux investisseurs étrangers, l’ambition d’accompagner le Royaume dans ses grands projets en Afrique reste un facteur fort qui motive leur présence sur le très long-terme.
Tout-au-long de notre dossier nous avons essayé de mettre en lumière ces entreprises turques qui gagnent de plus en plus de terrain et dont les ambitions visent le long-terme, et ce en portant des focus sur certaines d’entre elles, tout en décortiquant leurs grands projets réalisés.


La rédaction


Deux questions à Gohkan Uskudar
Conseiller Économique et Commercial
Ambassade de Turquie
Gohkan Uskudar

 

gohkan-uskudar


Quelle est la stratégie de la Turquie en matière de développement et d’évolution des activités des entreprises de BTP turques au Maroc pour les dix prochaines années ?


G.U : Actuellement, nous avons une dizaine de sociétés de BTP turques qui sont déjà implantées au Maroc et parmi ces entreprises , il y a des sociétés comme RENAISSANCE, DOGUS, MAKYOL, NUROL, TEKFEN qui sont dans le top 250 mondial et d’autres sociétés turques qui viennent pour suivre les grands projets pour contribuer au développement de l’infrastructure du Maroc. Jusqu’à maintenant, ils ont déjà démontré leur qualité et leur niveau du know-how au Maroc. Nous pouvons donc dire que de plus en plus de sociétés turques seront présentes à l’avenir, pour la réalisation des nouveaux projets au Maroc.


Quels sont les accords qui ont été conclus dans ce sens ?


G.U : Nous avons déjà les accords de coopération principaux, tel que l’Accord de Libre Échange, l’Accord de Promotion et Protection Réciproque des Investissements, l’Accord de la non Double Imposition et nous avons une Commission Mixte Économique entre nos deux pays. Pourtant dans le domaine du BTP , nous devons compléter les accords de coopération surtout entre les secteurs privés, notamment entre les Fédérations de BTP des deux pays. Parce qu’il y a beaucoup d’opportunités et de potentiel de coopération dans le domaine de BTP entre les secteurs privés des deux pays. Les sociétés turques sont ouvertes à coopérer, avec les sociétés marocaines, non seulement pour les projets au Maroc mais également dans les pays tiers, surtout en Afrique de l’ouest.

Pour réagir à cet article, envoyez-nous vos commentaires à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Paru dans CDM Chantiers du Maroc n°147 - Février 2017

 

 

 
Élections des architectes : la bouée salvatrice des réseaux sociaux ?

    Les élections du Conseil National de l’Ordre des Architectes vont avoir lieu le 21 avril 2017. Depuis plus de 15 ans, cett...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.