Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Gaines de ventilation : ICAT International certifiée aux normes européennes
Mercredi, 27 Novembre 2013 10:12

 

 

Nouvelle réglementation oblige, dans les prochaines années il faudra faire de substantielles économies d’énergie dans les bâtiments. De ce point de vue, les postes climatisation et ventilation sont aujourd’hui parmi les plus énergivores. En cause, les nombreuses déperditions dues notamment au manque de qualité des gaines. Un problème désormais résolu par ICAT International. La société devient la première entreprise marocaine du secteur, certifiée aux normes européennes. Rencontre avec son Directeur Général, Fouad Sahiaoui.

 

 

« L’intérêt était clairement de nous mettre aux normes européennes. Il faut tirer le secteur vers le haut. »

 

 

Comment êtes-vous arrivés à vous imposer une certification?

 

F.S : En l’absence de mesure de la qualité, les prix des produits comme ceux que nous fabriquons subissaient une pression à la baisse. Nous avons conclu que la solution pour réagir à ce mouvement était de normaliser la production. Il est apparu que la bonne logique consistait à travailler directement suivant les normes européennes. En ce qui concerne la climatisation, ce sont les normes EUROVENT qui sont appliquées par les fabricants mondiaux de machines. Elles permettent de garantir les résultats de chaque appareils. Tous les fabricants importants sont affiliés à l’association qui atteste de la conformité des machines aux normes. EUROVENT apporte une garantie aux bureaux d’études dans leurs calculs par rapport à la fiabilité du matériel et aux performances des installations.

 

Concrètement, comment avez-vous procédé?

 

F.S : Nous avons contacté directement le Ministère du commerce et de l’industrie, qui a été d’une grande écoute. Il a organisé des réunions dans lesquelles des représentants des Ministères de l’Equipement et de l’Habitat ont aussi été invités. Il est apparu logique d’adopter les normes européennes comme normes marocaines, d’autant qu’une convention entre le Maroc et l’Europe le permet.

 

Les normes européennes ne sont-elles pas trop rigides par rapport à la fabrication marocaine?

 

F.S: Des voix se sont élevées dans ce sens. Mais l’intérêt était clairement de nous mettre aux normes européennes. Il faut tirer le secteur vers le haut, pas vers le bas. C’est donc une décision collégiale qui a été prise au niveau de la ventilation. En ce qui nous concerne, nous étions déjà certifiés aux normes européennes. A présent, ces normes ont été transmises à tous les ministères, et les marchés vont commencer à prendre en compte ces exigences.

 

Quels sont précisément les produits concernés?

 

F.S : Les normes concernent la ventilation proprement dite, c’est-à-dire les caissons et les gaines, tout le matériel qui transporte l’air. Aujourd’hui, les prescripteurs ne tiennent pas compte de la qualité de ce matériel, ce qui est pénalisant pour le maitre d’ouvrage. Exemple : si je mets en service une machine qui souffle 1000 m3/heure mais que le réseau de transport est troué de partout, je vais devoir, pour être certain du résultat, installer une machine qui produit 3000 M3/heure. Les conséquences sont nombreuses, à commencer par le coût plus élevé de la machine et un surplus de consommation d’énergie. Dans les milieux complexes, comme l’industrie atomique ou pharmaceutique, il y a un réseau de soufflage et un réseau de reprise. La machine qui est au centre souffle et assure cette reprise. Si elle souffle à 18 et récupère à 24, il y a un delta de 6 qu’il faut compenser. Comme la tôle est perforée, de nombreux microbes sont rejetés dans les faux plafonds et par là dans l’ensemble des locaux. Vous imaginez les effets ! Aujourd’hui, le matériel est réparti en plusieurs classes. Le matériel de la classe B est utilisé dans les logements économiques et bureaux. La classe C est d’application, par exemple, dans l’alimentaire et la pharmacie. La classe D équipe pour sa part les blocs opératoires, l’atomique. Les produits d’ICAT International concernent les classes de B à D.

 

Qui est en charge du classement au Maroc?

 

F.S: Aucun laboratoire n’est équipé au Maroc pour établir ce type de classement. C’est un laboratoire européen qui reçoit nos plans de fabrication et les étudie. Ensuite, le contrôleur vient à l’usine. Il choisit des pièces de façon aléatoire et réalise sur place un montage à l’identique d’un réseau installé. Il procède à plusieurs essais et les produits sont classés en fonction des résultats.

 

Avez-vous reçu des subventions pour mener à bien ce processus ?

 

F.S: Malheureusement non, nous ne sommes aidés par aucune institution. Nous fabriquons actuellement des caissons de désenfumage et leur certification va nous coûter plus de 150 000 Ä. Ce montant est difficile à amortir, sauf à exporter de grandes quantités. Lorsque vous approchez les laboratoires comme le LPEE, ils vous disent : « Ok, allez acheter la machine de contrôle et nous on vous certifie ». Il faut que le gouvernement crée un organisme comme l’ANPME, pour aider les sociétés qui ont la qualité comme objectif.

 

Avez-vous informé les BET des nouvelles performances certifiées de votre matériel?

 

F.S: Oui, nous leur avons adressé un courrier faisant part de la certification. De cette manière, les BET vont pouvoir optimiser le dimensionnement des gaines, en étant rassurés sur leur étanchéité. Il ne faut pas oublier que l’utilisation de gaines fabriquées au Maroc permet d’éviter d’importantes sorties de devises. Il est important que les BET marocains puissent recycler leurs pratiques

 

Ce processus de certification de la qualité va-t-il se poursuivre?

 

F.S: Après les gaines certifiées, nous allons passer aux caissons. C’est un secteur qui va se développer, tenant compte de l’entrée en application au Maroc de la Réglementation thermique du bâtiment.

 

La certification EUROVENT


Une fois apposé sur le matériel, le logo EUROVENT garantit aux prescripteurs que les produits présentés font l’objet de contrôles et que leurs caractéristiques sont correctement évaluées. Le logo Eurovent Certified Performances est apposé sur chaque unité. Les documentations techniques, les catalogues et toutes annonces publiées en relation avec les produits et les gammes certifiées portent aussi le logo.

 

Paru dans Chantiers du Maroc N°110 - Octobre 2013

 

 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.