Archimedia, 1er groupe des médias du bâtiment au Maroc

Le Réseau Habitat et Francophonie : une 31e conférence qui porte les couleurs de Casablanca
Vendredi, 10 Décembre 2004 14:02
 


Après Marrakech et Tanger, Casablanca vient de recevoir du 22 au 25 novembre 2004 la 31e conférence du Réseau Habitat et Francophonie (RHF), organisation internationale non gouvernementale qui réunit des organismes professionnels du secteur de l’aménagement urbain et de l’habitat social des pays francophones. Plus de 15 pays ont été représentés à cette manifestation organisée sous la houlette de la CDG Développement et de sa filiale CIFM. L’événement a été également l’occasion de nommer le nouveau président du RHF qui n’est autre que M. Ahmed Saïdi, directeur général de le CIFM. C’est pour la troisième fois que le Réseau Habitat et Francophonie a tenu son assemblée au Maroc. Véritable moment de dialogue et d’échange, l’événement a eu pour objectif de créer une plate-forme où les différents professionnels viennent à la rencontre d’une expertise internationale en matière d’habitat social. La francophonie n’est qu’un prétexte car au-delà d’une même langue, quelques vingt pays membres du réseau partagent des valeurs, des cultures convergentes et surtout une triste réalité : plus d’un milliard d’hommes, de femmes et d’enfants sont encore sans-abri ou mal logés et 1,3 milliard n’a pas accès à l’eau potable. Le droit au logement, malgré son inscription dans de nombreuses déclarations, lois et textes divers, n’est toujours pas une réalité palpable pour beaucoup de gens. C’est donc devant une grande assistance faite de professionnels avertis que M. Michel Lachambre, secrétaire général du RHF a ouvert les travaux de la conférence organisée dans un grand hôtel de la place casablancaise. M. Lachambre tout en présentant le réseau a affirmé qu’à chaque assemblée, RHF marque un pas de plus en faveur de l’accès au logement pour tous. Après la projection du film institutionnel du réseau qui retrace le parcours de cette organisation et ses domaines d’intervention, M. Ahmed Saïdi, nouvellement à la présidence du réseau, avoue sa fierté quant à cette nomination. Il soulignera au passage que l’habitat social constitue un secteur névralgique pour le pays et qu’il faudrait défendre les contours du projet sociétal qui est en train de se dessiner, notamment sous l’impulsion de SM. Le Roi Mohamed VI. M. Bakoury, Directeur de la CDG rappellera quant à lui, que la réussite de l’habitat social dans notre pays est l’un des objectifs du millénaire. La 31e conférence tenue à Casablanca a aussi valeur de symbole. Cette ville est un véritable laboratoire de l’urbanisme depuis l’époque de Prost et d’Ecochard. M. Bakoury ne manquera pas de soulever aussi que la CDG par le biais de CDG Développement, de la CIFM et de CGD Développement Al Kora est aujourd’hui au cœur du pilotage de l’action publique et de la politique de proximité développée par le Groupe, notamment pour faire face au phénomène du bidonville, produit du développement industriel dans notre pays. Najib Laraïchi, secrétaire général du Ministère chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme a témoigné par sa présence de l’appui et de la coopération du ministère aux activités du RHF. M. Laraïchi relèvera l’intérêt du thème qui renvoie aux enjeux et aux défis que pose le secteur de l’habitat. Cette priorité nationale est portée par le ministère. À ce titre, un bref rappel des mesures déployées a été exposé. Le ministère œuvre sur plusieurs fronts à savoir : le foncier, les avantages fiscaux, le fonds d’habitat social, le contrat de villes sans bidonvilles, le développement du partenariat public-privé… Ces engagements sont significatifs d’une grande réforme. M. Berradi, représentant du Président du Conseil de la ville de Casablanca, honoré d’accueillir un événement aussi fédérateur, a témoigné de l’intérêt des conseillers communaux et élus à la problématique de l’habitat social vu l’aspect méthodologique qui se dégagera à l’issue de la conférence et qui sera très intéressant à prendre en compte pour la ville de Casablanca. Le conseiller du Président du réseau Habitat et Francophonie, M. Michel Mouillart introduisit, quant à lui, le rapport des conférences du RHF. Il affirmera qu’une conviction se dégage de ce rapport : les politiques d’habitat social ne réussiront qu’avec un développement urbain équilibré et intégré. Dans ce dessein, il faut : • Reconnaître les erreurs du passé et se prémunir d’une volonté de ne pas s’accommoder des problèmes actuels, ne plus accepter la médiocrité et surtout lever les contraintes financières pour pouvoir avancer. • Promouvoir et développer les politiques urbaines en rendant plus attractifs les quartiers défavorisés grâce à la rénovation urbaine, à l’amélioration du cadre de vie des habitants, à la requalification de l’espace public et des équipements, au renforcement de l’équité sociale et territoriale, au développement culturel, à la promotion du sport, à l’accès à la santé, à la revitalisation économique du quartier… • Maintenir et amplifier les politiques du logement social car il n’y a pas de politique naturelle équilibrée. L’idée est de donner aux ménages la possibilité de rester dans leur logement par choix, d’élargir l’offre globale et de la diversifier, de penser aux ménages les plus modestes, de favoriser la mixité sociale, de relever la qualité des produits le confort des logements proposés… C’est dans la tradition des conférences du Réseau Habitat et Francophonie que les travaux de la 31e conférence de Casablanca ont démarré, faisant référence une citation de Churchill : « Nous façonnons des villes qui nous façonnent à leur tour ». Les travaux de l’événement ont porté sur des séances de travail mais également sur des visites de projets d’habitat social.
 

Architecture bancaire : la clarté au rendez-vous !

  Les banques marocaines n’ont pas toujours été soucieuses de l’image qu’elles communiquaient aux citoyens. De l’établis...
Lire la suite
 
Video
Bannière

<< >>

sondages
Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 
Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 
Coffrage : Fenie Brossette et Condor consolident leur partenariat

  A l’occasion de la consolidation du partenariat entre Fenie Brossette et Condor, groupe italien spécialisé dans les solutions...
 
cevisama
eac
intermat
kerix
lire-kalpin
logo-onigt
logo-scopalto
logo_confort
piscine-expo
smartcityexpo
surface
 

Psychopathologie politique d’une société schizophrène. Par Mustapha Saha.

Le peuple marocain se distingue, depuis toujours, par son intelligence modé...
Lire la suite
 
Claude parent n’est plus, La fonction oblique a pris la tangente

Au lendemain de son 93e anniversaire, samedi 28 février 2016, « l’oncle ...
Lire la suite
 
Numerique et communication politique

La Révolution numérique tisse irrémédiablement une nouvelle société tr...
Lire la suite
 

Toutes les chroniques

sondages
La règlementation thermique des constructions au Maroc ( RTCM) est-elle facilement applicable ?
 
 

Les architectes peuvent apporter beaucoup !

  Azdine Nekmouche, comme ancien président élu du Conseil Régional de la région de Casablanca, est bien au fait des dangers que...
 

Plus d'interviews

Le BTP turc accompagne les grands projets du Royaume

  Depuis plus d’une décennie déjà, les entreprises de BTP turques installées dans le Royaume ne cessent d’accroitre leurs p...
 

Plus des dossiers

 
 
Copyright © 2016 Archimedia Groupe - site web officiel. Tous droits réservés.